Les Primeurs sur les routes de France


Les primeurs rencontrent les primeurs et les producteurs....
en camping car !

1 mois – 16 étapes – 1 camping-car – 8 primeurs - 1 objectif

Objectif : Faire découvrir toutes les facettes innovantes du métier de primeur !

Retrouvons une partie de l'équipe en direct entre Caen et Tours

Pourquoi emmener des primeurs sur les routes de France ?

L’histoire est partie d’un pari fou de primeurs passionnés : faire camping-car commun et partir sur les routes de France rencontrer leurs confrères primeurs et leurs fournisseurs grossistes et producteurs. Les rencontres se dérouleront au cœur des marchés de gros mais également au fil du voyage sur les points de vente et exploitations.

Susciter engagement et partage entre les professionnels
Derrière cette initiative originale, l’enjeu est de partager des facettes méconnues du métier de primeur, qui doit aujourd’hui faire preuve d’innovations et de modernité, de réinventer l’offre (fruits et légumes préparés, nouvelles offres, nouveaux services, toujours plus de connaissance autour des produits, espèces, variétés…), dans un monde où le besoin de naturalité se fait chaque jour davantage sentir.

Une nouvelle vision du métier, portée par le 1er diplôme de la filière fruits et légumes.

L’idée est également de susciter des vocations, en faisant découvrir un métier en pleine évolution. Après plusieurs années de mobilisation de la Fédération Saveurs Commerce, le CAP Primeur a vu le jour en septembre 2018, offrant de réelles perspectives d’embauche dans l’ensemble de la filière fruits et légumes.
En septembre 2019, plus de 20 centres de formation accueilleront des apprentis en CAP Primeur sur tout le territoire. La profession vise aussi l’excellence avec le concours Meilleur Ouvrier de France classe Primeur dont les inscriptions pour la prochaine édition débutent en juillet.

1 mois sur les routes de France, 16 villes visitées pour 19 journées d’échanges dans les marchés de gros, 1ère plateforme d’approvisionnement en produits locaux !
Besoin de partager l’amour de leur métier, il n’en fallait pas plus pour que les primeurs se mobilisent ! C’est ainsi que l’idée est née, initiée par Atef Barbouche - La Ferme de Longchamp, Paris 16ème, un primeur décoiffant, qui a rallié 7 de ses comparses dans son camping-car ! Atef est détenteur d’un CAP pâtissier. Il a repris l’entreprise familiale de fruits et légumes, et a su allier sa passion au métier de primeur en créant notamment des gâteaux 100 % fruits ! Pour réaliser ses œuvres, il a investi dans un laboratoire au sous-sol de son magasin où il se consacre désormais à temps plein, une vraie success story à l’image de la nouvelle génération de primeurs qui fait évoluer le métier de façon positive

Les étapes :

02 Juillet - Rungis06 Juillet - Angers15 Juillet - Nantes23 Juillet - Lyon
03 Juillet - Rouen08 Juillet - Nantes16 Juillet - Châteaurenard24 Juillet - Orléans
04 Juillet - Caen09-10 Bordeaux17 Juillet - Marseille25 Juillet - Lille
05 Juillet - Tours 11-12 Toulouse18/19 Juillet - Nice26 Juillet - Paris

Ils participent à l'aventure :

Samira Lemaire - Sam’s primeur - Uzès(30) très active sur les réseaux sociaux, elle encourage ses confrères à rejoindre l’Union des Primeurs (UMAP)

Rémi Langlois - Natur’halle, Cosnes-et-Romain (54), finaliste du dernier concours Meilleur Ouvrier de France Primeur

Eugénie Maurin - Les Paniers d’Eugénie, Roquevaire (13). Âgée de 23 ans, elle vient de créer sa première entreprise de primeur traiteur du côté de Marseille

Virginie Souchet- Couleur Marché, Mérignac (33). Artiste accomplie, Virginie passe aisément d’une peinture sur toile à la sculpture d’un légume

Christiane Delicourt- Le Karré Bio, les Halles de Merville, Lorient (56). Primeur et productrice de fruits et légumes Bio avec son mari.

Dominique Ménager - Sisteron (04). Dominique est décorateur culinaire et… Champion du monde de sculpture sur fruits et légumes.

David Dohin - Gradignan (33). Acheteur fruits et légumes, David a toujours été très proche des primeurs et partage avec eux la même sensibilité pour la sélection de produits de qualité.

La belle aventure :

Départ officiel du Sénat avec la visite de Gérard Larcher qui a parcouru quelques kilomètres dans le véhicule.

Premier arrêt au stand au Marché de Rungis avec le soutien de la SEMMARIS représentée par son Président Stéphane Layani et son Directeur Général Dominique Batani et retour sur les routes vers de nouvelles destinations...

Lors de chaque étape, un rendez-vous est prévu sur le marché de gros local, avec des démonstrations artistiques et innovantes de nos primeurs ambulants ! Autour de ces rendez-vous, des visites chez les producteurs, là aussi, pour échanger sur les attentes, les besoins, et gagner en efficacité.

L’objectif de ce projet :

donner une vision dynamique de l’avenir de la filière. La société Blampin, immédiatement séduite par le projet, a décidé de le soutenir financièrement. Un projet soutenu également par la Fédération des Marchés de Gros de France, qui regroupe 24 marchés de gros, dont certains accueilleront ces Primeurs et par la Fédération Saveurs Commerce et son syndicat national UMAP, qui accompagne, défend et forme au quotidien les primeurs.

Manger 5 fruits et légumes par jour doit être un plaisir pas une punition.


Alain Martinez,
Délégué Général des fonds solidaires Blampin

1ère partie - l'univers des fruits et légumes, soutenir l'initiative des primeurs
Etape à Toulouse, l'importance des marchés et commerçants en cœur de Ville
Prochaines étapes de l'aventure

Partenaire très investi dans cette aventure de primeurs, Blampin fruits, par le biais de ses fonds solidaires, souhaite promouvoir les fruits et légumes de qualité car, en effet, le constat est amer.

Si manger 5 fruits et légumes par jour nous semble une expression maintes fois entendue, ce n'est pas pour autant devenu une habitude de consommation. Serait-ce à cause de la qualité des produits étrangers, du prix des produits français ? Alain Martinez pense plutôt qu'il s'agit d'un manque d'habitude.

Si la période d'été est propice aux changements, notamment d'habitude de consommation, gageons que cette initiative qui visite les marchés de gros, les marchés traditionnels et les primeurs, soit une véritable invitation à découvrir, consommer et préférer les fruits et légumes de nos régions.

Présents 2 jours à Toulouse, les primeurs ont pu découvrir et apprécier l'excellent travail de " cuisine mode d'emploi ", un concept d'école de cuisine née de la rencontre entre Thierry Marx, chef étoilé et enfant du 20e arrondissement de Paris et Frédérique Calandra, Maire de l’arrondissement.

Ils ont également été reçus par Jean Jacques Bolzan Président de la Fédération des Marchés de Gros, partenaire de cette initiative, il est également adjoint au Maire de Toulouse.

Le camping-car traversera de nombreuses Villes et Villages jusqu'au 26 Juillet, date d'arrivée à Paris, où nous vous attendons nombreux.

Une arrivée en musique...

De bon matin, à l’heure ou s’installent les commerçants du Marché Saint Charles dans le 15ème arrondissement, arrive le désormais célèbre camping-car de nos 8 primeurs qui, depuis le 4 juillet, ont parcourus la France entière à la rencontre des professionnels dans les marchés de gros, mais aussi dans les cœurs de ville en assurant le show pour promouvoir la profession, les produits et le CAP primeur en place depuis 2017 et qui, à ce jour, est encore trop méconnu.

« […] nous sommes des primeurs, nous valorisons notre métier au quotidien, nous faisons même plus que ça, nous le transmettons ... »- clame haut et fort Atef Barbouche, primeur à Paris et initiateur de ce périple.  


C'est avec le sourire que nos 8 aventuriers installent quelques tables sur lesquelles seront posés des flyers, des tee-shirts, des décorations et des créations gourmandes à base de fruits.

Les passants découvrent ébahis le travail des 8 primeurs venus des 4 coins de la France pour promouvoir les fruits et légumes de qualité,  la base d’une alimentation quotidienne saine dans le respect du fameux « manger 5 fruits et légumes par jour ». 

« Le métier de primeur est précis, il y a un véritable travail de sélection, d'affinage des produits, de valorisation, de recettes et de maturité » précise Sandrine Choux, déléguée générale de Saveurs commerce, fédération nationale des commerces alimentaires spécialisés de proximité. 


« Il faut former les jeunes, une nouvelle classe a été ouverte a la C.M.A (Chambre de Métiers et de l'Artisanat) de Lille, de quoi préparer la voie à de nouvelles générations de primeurs mais la route est encore longue" précise Brigitte Delanghe MOF 2011 aux côtés de Frédéric Jaunault MOF de la même année qui parcoure le Monde pour promouvoir le fruit, le légume et la qualité française.  Ces deux Meilleurs Ouvriers de France aiment à soutenir les actions visant à promouvoir leur métier, leur passion.


Pour financer cette initiative, nos athlètes primeurs ont pu compter sur les fonds solidaires Blampin fruits, représentés par Alain Martinez, le délégué général qui, tel un coach sportif, répond aux besoins de son équipe en installant notamment une sonorisation pour amplifier les discours et remerciements.


Une sonorisation, de la musique, des fruits et des légumes, les acteurs de Rungis, il n’en fallait pas plus ou moins à Marc Fichel, cadre dans une société de Rungis, pour abandonner son poste et changer de casquette,  prendre celle du chanteur de Rungis et entonner l’hymne du marché, son tube,   "C'est ma vie dans les Halles".


Les passants curieux s’arrêtent pour applaudir et accompagner les primeurs qui s'élancent dans un bal de rue improvisé sous les sourires ébahis de Parisiens ravis de ambiance joyeuse dans leur quartier.

Cette édition 2019 est une réussite, la deuxième est déjà dans les esprits et, en attendant, faisons confiance quotidiennement à nos primeurs de proximité.

Article réalisé avec la participation de Benjamin Picard