La Traversée de Paris estivale


Dimanche 21 juillet 2019
La 12e Traversée de Paris estivale : un nouveau départ

La Traversée de Paris est très attachée à la mise en valeur du patrimoine roulant, découvrez ou redécouvrez notre reportage en 2018.
Pour cette 12e édition, en raison des travaux sur l’Esplanade du Château de Vincennes, Vincennes en Anciennes, organisatrice de l’événement, a choisi le Conservatoire National des Véhicules Anciens à Antony pour point de rendez-vous et de départ de sa Traversée estivale. Ce sera l’occasion de découvrir ce site qui est un organisme de formation spécialisé dans les métiers de la restauration de véhicules d’époque. Le CNVA est reconnu pour sa transmission des savoir-faire en voie de disparition. 600 véhicules (autos, petits utilitaires, tracteurs, autobus) et plus d’une centaine de deux-roues (motos, vélos, vélomoteurs) Si l’événement prendra son départ à 10 km de Paris, la Traversée demeure essentiellement parisienne. Bords de Seine et ponts de Paris seront à l’honneur. Sans franchir les quelque 37 ponts qui enjambent la Seine, les voitures emprunteront les ponts les plus emblématiques comme le Pont Royal, troisième plus ancien pont de la capitale, le spectaculaire Pont Alexandre III, inauguré à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1900, constitué d’un seul arc en acier avec ses quatre colonnes de 17 mètres de haut, ornées de chevaux ailés dorés et ses candélabres ou encore le Pont d’Iéna baptisé en souvenir de la victoire de Napoléon Bonaparte. Que ce soit sur la rive gauche ou la rive droite, les voitures longeront également les quais. Le spectacle de cette matinée estivale sera coloré et varié : des équipages en blanc, des voitures, vélos, tracteurs ou motos de plus de 30 ans de toutes marques. Ce retour en arrière est très apprécié des touristes et des parisiens. 

Citroën : 100 bougies

Fondée en 1919 par André Citroën, la marque a toujours été en avance sur son temps. Traction Avant, 2CV, DS, utilitaire Type H, Méhari, SM….ont séduit par les innovations qu’elles ont apportées à l’automobile. Tous ces modèles seront présents dans la Traversée et exposés à Meudon. Pour les plus jeunes, ce sera l’occasion de découvrir ces fleurons de la marque à chevrons.

Antony-Paris-Meudon

 Les équipages partiront d’Antony du CNVA, un grand périmètre sera privatisé pour assurer une bonne gestion du départ de la Traversée de Paris. Le public pourra assister au départ. Un parking « visiteurs » sera dédié (dans la limite des places disponibles). On peut être sensible au charme de ces vieilles mécaniques sans en posséder une, soi-même. C’est pourquoi, trois bus anciens effectueront la Traversée au départ de la Porte d’Orléans avec un départ à 8h15 et un retour de Meudon à 16h (réservation obligatoire sur le site, nombre de places limité – Prix 10€). À partir de midi, il sera possible de pique-niquer parmi les voitures sur la Terrasse de l’Observatoire de Meudon (sans voiture et avec son pique-nique) et de dialoguer avec les participants qui aiment partager leur passion. Des professionnels spécialisés dans les véhicules d’époque proposeront de nombreux services. Voir ces chromes rutilants, ces belles carrosseries ou ces profils plus « rustiques » empreints de nostalgie, donnera peut-être envie à certains visiteurs d’acquérir un véhicule ancien et ainsi de continuer à faire vivre ce patrimoine de la locomotion. 

L’UNIVEM implante un bivouac de la 2e DB à Meudon L’UNIVEM, qui veille à la préservation du patrimoine historique constitué par les véhicules militaires des derniers conflits, installera un véritable campement à Meudon. Celui-ci comprendra (entre autres): – une cuisine roulante constituée de 2 foyers à bois, 2 fours alimentaires, 2 fours de préchauffage du bois, et de 4 marmites. – des DUKW, véhicules amphibies destinés à décharger les cargos en l’absence de ports qui prirent le surnom de Duck (canard en anglais) pour leur avant en forme de bec de canard. – un scout-car, cette voiture blindée américaine produite à partir de 1938, a été utilisée en patrouille, reconnaissance, véhicule de commandement, ambulance ou tracteur d’artillerie. – deux Half Track, ces autochenilles sont des véhicules terrestres possédant un pont avant équivalent à celui d’une automobile et un système propulseur équipé de chenilles. – un Renault VBL est un véhicule blindé léger permettant d’effectuer des reconnaissances ou des liaisons sous blindage. – des Jeep et un semi-remorque « International ». Les Membres de l’UNIVEM seront présents pour donner des explications sur ces véhicules militaires qui appartiennent à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. 

Vincennes en Anciennes

Première association française multimarque de voitures anciennes Créée en 1998, l’association accueille plus de 1.200 membres, hommes et femmes ; cela représente un parc de 3.000 voitures. Les administrateurs sont aussi des membres actifs de clubs de marque. Le premier dimanche de chaque mois (sauf en août), l’Association organise un rassemblement. Extrêmement dynamique, elle participe à de nombreuses manifestations ou défilés : journées du Patrimoine, Téléthon, salons dédiés aux voitures anciennes (Automédon, Rétromobile, Reims…) et organise deux Traversées de Paris par an : une en hiver, début janvier, une en été, fin juillet ou début août. Informations pratiques : Départ des voitures entre 8h et 8h45 du centre de formation du Conservatoire National des véhicules anciens – 3, avenue Maurice Ravel à Antony Arrivée vers 11h30/12h Terrasse de l’Observatoire de Meudon Exposition des voitures à Meudon : jusqu’à 16h. 

Site internet : www.vincennesenanciennes.com Renseignements pratiques et/ou réservation dans les bus anciens (dans la limite des places disponibles) sur le site internet. Départ des bus : Porte d’Orléans à 8h15 précises. Retour de Meudon : 16h. Prix : 10 € (bus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.