Véronique Bret, comédienne, danseuse et auteur


A la croisée du théâtre et de la danse, cette création interroge l’héritage, la transmission, la mémoire de nos ancêtres. Qu’en reste-t-il?
La danseuse se confronte aux fantômes de sa grand-mère Trudi, actrice berlinoise qui a fui l’Allemagne nazie en 1933 et de sa mère vedette. Ces personnalités ne font plus qu’un à travers le corps de la danseuse, imprégnée à vie de l’histoire de ces aïleules.

Les 22 et 23 mars 2018 à 20h30, Espace Bertin Poirée, Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *