Roquefort Vernières, Jean Luc Got en direct du stand Bruel & fils / SAFF


 

Dans le tome I des chroniques de Roquefort , de 1433 à 1714, le nom VERNIERES est cité au cours des siècles, plus de quarante fois.

Comme à Roquefort « ne pousse ni blé, ni vigne, ni aucune culture », tous ces VERNIERES furent plus ou moins liés au fromage de Roquefort, seule production locale. Ils étaient souvent propriétaires de cabanes par la suite devenues des caves. Il reste d’ailleurs, de ce mot cabane, le mot cabanière qui est l’appellation actuelle d’une femme travaillant dans une cave d’affinage.

Selon le compoix (cadastre sous l’ancien régime) de 1664-1671, sur 18 caves à Roquefort, 5 d’entre elles appartiennent à des Vernières .

 

 

Roquefort-vernieres.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *